MC Gilles - Nouvelles Gagnantes

mardi, mars 13, 2007

Le Soleil a tout un scoop!!!

Un avocat piqué à un testicule durant son sommeil intente une poursuite de 45 000 $ contre l'hôtel Palace Royal de Québec.


Richard Hénault

Le Soleil

Le plaideur montréalais, Me Giuseppe Sciortino, séjournait dans la capitale, en novembre, lorsqu'au milieu de la nuit, il s'est réveillé pour s'apercevoir que ses draps étaient pleins de sang. Après s'être levé, il a constaté que le sang coulait de son testicule gauche, précise-t-il dans sa requête déposée en Cour du Québec.

Il ajoute avoir dû comprimer la blessure pendant au moins trois heures et il s'est servi des serviettes de l'hôtel pour éponger le sang qui s'était répandu sur le plancher de la salle de bains. C'est à ce moment que Me Sciortino a aperçu une épingle accrochée dans le drap de son lit.

Ne réussissant toujours pas à arrêter le sang et devant se présenter au palais de justice de Québec, l'avocat a eu recours à des serviettes en papier et en étoffe pour pouvoir enfiler son slip et son pantalon. Ajoutant l'injure à la blessure, la direction du Palace Royal a par la suite présenté une note de 500 $ à Me Sciortino pour les dommages causés à la chambre. Informés de l'origine de ceux-ci, les dirigeants de l'hôtel se seraient excusés et ils auraient annulé leur réclamation.

Les malheurs de Me Sciortino n'allaient pas s'arrêter là puisque, allègue-t-il, les retombées de son malencontreux saignement ont pris des proportions qu'on peut qualifier d'étonnantes. Il mentionne en effet qu'après cet incident, il a été incapable de dormir nu et qu'il ne dort plus tranquille même dans son propre lit.

Lorsqu'il séjourne à l'extérieur de la métropole, il n'est pas capable de dormir entre les draps et il se sent plus tranquille s'il s'assoupit par terre ou en ne défaisant pas le lit. L'avocat soutient qu'il a même dû parler de sa panique, de son stress et du changement dans ses habitudes nocturnes à un psychiatre et à une psychologue.

Enfin, un médecin aurait demandé à Me Sciortino de subir des tests sanguins pour vérifier s'il n'y aurait pas eu d'infection. L'accidenté dit hésiter à s'y soumettre, mais il ajoute qu'il le fera.


Merci à Marie-Laurence pour l'envoi

4 commentaires:

  • À 13/3/07 , Anonymous l'interventionniste a dit...

    Je savais pas qu'il y avait autant de sang dans un testicule...

     
  • À 13/3/07 , Blogger Matt Ouellett-Boucher a dit...

    J'aime particulièrement la phrase: "Ajoutant l'insulte à l'injure"!

    C'est là qu'on voit toute l'influence de Jean Lajoie...

     
  • À 13/3/07 , Blogger Maiken a dit...

    Ça c'est un coup de soleil! Ça vient de loin, c'est rouge, ça fait mal pis ça te donne l'air vraiment stupid!

    Re_vive la désinformation!

     
  • À 14/3/07 , Blogger Julien a dit...

    dis-moi pas que t'es abonné au Soleil?

     

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

<< Accueil