MC Gilles - Nouvelles Gagnantes

jeudi, janvier 10, 2008

Ça brasse à Sainte-Anne de la Pérade

Quand quelqu'un se choque dans mon village, ça fait les nouvelles nationales!

Il détruit des machines de loterie pour se débarasser de son problème de jeu


Paule Vermot-Desroches

Le Nouvelliste

Sainte-Anne-de-la-Pérade

De son propre aveu, André Beaudoin a littéralement «pété les plombs» lundi, à Sainte-Anne-de-la-Pérade. En milieu d'après-midi, ce retraité de 75 ans s'est présenté au Café La Pérade armé d'une hache, et a saccagé les six appareils de loterie vidéo qui se trouvaient dans le bar, sous les yeux plutôt surpris des quelques clients qui se trouvaient dans l'établissement.

Hier soir, André Beaudoin se sentait pourtant bien. Assis dans son petit chalet bien caché dans le bois, le septuagénaire avait du mal à cacher ses émotions en parlant des événements qui venaient de se produire et qui, pour lui, représentaient le début d'une nouvelle vie.

Par ce geste, André Beaudoin a crié à tous qu'il voulait en finir une fois pour toutes avec ses problèmes de jeu compulsif.

"En sept ans, j'ai perdu près de 70 000 $ dans ces machines. J'étais en train de passer les économies de toute ma vie", a-t-il lancé.

Encore lundi matin, il s'est rendu au Café La Pérade, où il a déjà travaillé à l'entretien et où il déjeune à tous les jours depuis plusieurs années.

"J'ai encore joué! J'ai mis 100 $, puis 200 $. Quand j'ai perdu, je suis retourné me chercher 300 $ pour me refaire et j'ai encore tout perdu. Là, c'était assez! J'ai explosé! Je suis sorti chercher une hache que j'avais dans ma voiture", explique-t-il.

En revenant dans le bar, la hache à la main, le septuagénaire s'est calmement adressé aux clients du bar.

"Je leur ai dit que je n'allais pas leur faire de mal et je leur ai demandé de me laisser faire, que ça n'allait prendre que deux minutes. Et là, j'ai frappé toutes les machines. Je suis parti après", poursuit-il.

M. Beaudoin est remonté dans son véhicule et est retourné à son logement, qui se trouvait dans le sous-sol de la conjointe de Jean-Pierre Morel, propriétaire du Café La Pérade.

Rencontré hier par Le Nouvelliste, M. Morel a soutenu qu'André Beaudoin ne jouait que "de temps en temps".

Par ailleurs, il a précisé qu'en quelques heures, Loto-Québec avait remplacé les machines endommagées, et qu'à 21 h, tout était rentré dans l'ordre.

"Ce n'est pas un pauvre. C'est quelqu'un qui a de l'argent, mais s'il perdait 20 $, c'était un gros drame. Il n'acceptait pas de perdre. Il s'énervait souvent devant les machines lorsqu'il venait jouer", a affirmé Jean-Pierre Morel, qui n'a pas été témoin de la scène lundi après-midi.

Pourtant, lorsqu'il exhibe ses relevés de compte en banque, André Beaudoin montre bien à quel point il a dépensé de l'argent au Café La Pérade. En mars 2007 seulement, près de 2000 $ étaient retirés de son compte pour jouer dans les vidéopokers de cet établissement.

"Je savais que le monde au bar avaient appelé la police. Je suis allé les attendre chez moi. Je savais qu'ils allaient venir pour m'arrêter. Quand ils sont arrivés, j'ai envoyé la main pour leur dire que c'était moi qu'ils cherchaient", ajoute André Beaudoin, qui admet avoir reçu une bonne écoute de la part des policiers.

"Au poste, ils me l'ont dit! Je ne suis pas la première personne avec des problèmes de jeu qu'ils ramassent".

Et même si des accusations de méfaits seront bientôt portées contre lui, André Beaudoin se dit même prêt à aller en prison. Plus rien ne le dérange, puisqu'il sent maintenant qu'il est sur la bonne pente.

"C'est comme si on m'avait enlevé un poids de 200 livres sur les épaules. Je me sens bien", lance celui qui a déjà entrepris des démarches auprès du CLSC pour obtenir de l'aide et débuter une thérapie.

"À chaque matin, je me levait tout croche, avec l'impression que la poitrine me serrait. Ça n'allait pas bien du tout. Et j'allais jouer pour me soulager, mais ça ne faisait qu'empirer", confie l'homme.

"Tu as honte de dire que tu perds de l'argent quand tu joues à ça. Pourtant, il y en a des milliers qui sont malades comme moi. Le gouvernement fait tout pour que les gens arrêtent de fumer, mais ils permettent que Loto-Québec nous détruise avec ses machines", s'insurge l'homme.

5 commentaires:

  • À 10/1/08 , Anonymous Anonyme a dit...

    Une belle bouteille de C-PLUS sur la table

     
  • À 11/1/08 , Blogger TiriPon a dit...

    Mon oncle c'est suicidé en 2001 à cause du jeux. Peut-être si il s'était défoulé, comme ça, à la place ça aurait tourné autrement.

     
  • À 11/1/08 , Anonymous Anonyme a dit...

    C'est du C-up chose...

     
  • À 24/1/08 , Anonymous Anonyme a dit...

    estie de vieux hot le monsieur. on devrait TOUS faire ça. c'est efficace, défoulatoire, et en plus c'est un geste critique important.

     
  • À 8/10/09 , Anonymous Anonyme a dit...

    Mon Dieu qu'il a ben faite

    J'ai des gens autour de moi qui ce sont ruiné a cause de ces machines. Ces enfants ont payé chère leur éducation a cause de ces machine à marde. Bravo Monsieur !!

     

Publier un commentaire

S'abonner à Publier des commentaires [Atom]

<< Accueil